admin Posted on 0h02

Quel budget pour une résidence senior ?

La résidence senior désigne une structure d’hébergement destinée aux personnes âgées qui disposent encore de leur autonomie. Pour ce faire, il convient de préparer un budget suffisant. Mais combien ? Encore faut-il savoir que le tarif dépend de plusieurs facteurs et des besoins des aînés qui vont s’y installer. Zoom sur les détails qui définissent les tarifs d’une résidence senior.

Les facteurs déterminants du coût d’une résidence senior

Bien que les résidences pour seniors en Auvergne soient toutes conçues pour accueillir des aînés, il n’existe pas de tarifs unanimes en la matière. En effet, le coût dépend non seulement de la taille du logement, mais également de la zone géographique où se situe l’immeuble. Il en est de même pour le nombre des pièces. Dans ce cas, les pratiques dans le marché immobilier sont tenues en compte dans ce type de bail commercial.

Par ailleurs, les services de base proposés et la formule choisie font aussi partie des critères à ne pas prendre à la légère.

Le prix à prévoir pour le loyer

Certes, une résidence senior n’est pas médicalisée. Ce qui n’est pas le cas d’une maison de retraite ou d’un établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad). Néanmoins, elle a été conçue méticuleusement afin de faciliter la vie quotidienne des personnes âgées. C’est la raison pour laquelle elle se trouve, souvent, implantée à proximité d’une pharmacie, d’un centre de santé, d’un supermarché, etc. Il peut également s’agir d’un appartement ou d’un studio.

Les prestations de base sont incluses dans les loyers du logement. Il s’agit, entre autres, des accès libres aux espaces communs, des frais d’entretien généraux, les frais liés à la coordination des activités et des services. Pour cet ensemble, la somme à prévoir varie généralement entre 500 à 900 euros.

Le budget lié aux charges locatives et autres

Il faut noter que les dépenses liées au bail d’une résidence senior ne se limitent pas au loyer. Elles s’étendent aux charges locatives, telles que l’eau, le chauffage, la gestion et la maintenance des espaces communs. Elles incluent aussi la nourriture et les produits d’hygiène au quotient.  À ces dépenses, s’ajoutent des charges individualisées, si le locataire choisit la formule à la carte. Ainsi, il bénéficiera d’autres avantages supplémentaires en fonction des services qu’il requiert. Il peut s’agir d’un service de blanchisserie, de la restauration, etc.

En incluant ces charges, la location de résidences seniors varie entre 600 à 1800 euros, voire jusqu’à 2600 euros. C’est le cas lorsque le logement comporte plusieurs pièces. En effet, l’investissement requis pour financer l’hébergement dans une résidence senior dépend de quel type de résidence vous souhaitez louer. Certaines personnes procèdent, même, à l’achat du lieu.

Bref, les personnes âgées aux ressources plus élevées constituent les principales cibles des résidences seniors. Toutefois, elles peuvent bénéficier de certaines aides telles que l’aide personnalisée au logement (APL) ou d’une autre allocation sociale. Pour qu’une personne puisse profiter de ces aides, il faut que le logement soit son domicile principal.